Isabelle Boutot, Soliste Internationale

Isabelle Boutot commence ses études de Danse Classique au Conservatoire de Brive avec Françoise Roumier à 11 ans. EN 1976, elle obtient un prix au Concours International de Lausanne. Après 1 an de travail de perfectionnement avec G. Mayer et R. Franchetti, elle est engagée dans le corps de Ballet de l’Opéra de Genève, devient Soliste et travaille sous la direction de P. Van Dick et celle de O. Araiz deux ans plus tard. Cette période sera marquée par sa rencontre avec Serge Golovine pour le Ballet « Les Sylphides » et Serge Lifar pour le Ballet « Suite en Blanc ».

Elle poursuit sa carrière aux USA et se consacre alors au répertoire Balanchinien. Elle découvrira cet univers grâce à Maggie Black, ancienne assistante d’Anthony Tudor et « coach » de bien des danseurs New-Yorkais des années 80 tels que K. Macenzie, actuel Directeur de l’American Ballet Theatre, M. Van Hamel, Étoile de l’ABT, J. Bocca, Twyla Tharp, etc.

Sont alors abordés, avec l’aide précieuse de Violette Verdy : Allegro Brillante, Thème et Variations, Tchaikovsky Pas de Deux, Stars et Stripes, Who cares ?, Sonatine, Tarentella, Casse-Noisette du maître américain George Balanchine. Puis, ce fut la rencontre avec Rudolf Noureev qui l’engage dans son petit groupe itinérant : « Noureev and Friends ». Elle participe à ses 3 dernières tournées américaines et quelques spectacles en Italie et en Espagne.

Sa dernière partie de carrière se situe à Bordeaux sous la Direction Artistique de Paolo Bortoluzzi, avec qui elle dansera « Incontro » (le plus long pas de deux de sa carrière : 45 minutes !), ainsi que ses créations telles que : « Vivaldi-Strauss, Tchaïkovsky et la Danse, Les nuits d’Été, Carmina Burana ». Elle travaillera également sous la direction de E. Vu An et dansera le répertoire de la Compagnie Bordelaise.

À l’occasion du spectacle du 26 mars 2005 au théâtre Fémina, Isabelle Boutot accepte de devenir Marraine du Studio de Danse et nous fait l’honneur de partager son expérience avec les élèves.

Thomas Queyrens, Danseur interprète

© Gregory Batardon

Thomas a commencé la danse à Pessac à 19 ans, au VStudio de Valérie Simonnet, parallèlement à ses études en éducation et motricité à l’Université de Bordeaux STAPS. Après avoir obtenu son diplôme d’enseignement de l’éducation physique sportive et artistique et enseigné une année en lycée, il a intégré le Ballet Junior de Genève pendant 2 années (2016-2018). Grâce à cette formation, Thomas a eu l’opportunité de travailler avec des chorégraphes tels que Emmanuel Gat, Jan Martens, Olivier Dubois, Barak Marshall et danser des pièces de Hofesh Shechter, Sharon Eyal, Alexander Ekman, Wayne McGregor et Roy Assaf.
Il intègre la compagnie Christine Hassid Project en décembre 2018.
Son vécu sportif infiltre aujourd’hui sa danse, mais sa physicalité se teinte de finesse.

L’urgence créative, l’alliance de la rage et de la grâce dans la proposition de Christine Hassid lui parle tout particulièrement.
Il travaille également avec Alexandre Lessouëf à Avignon. Thomas monte ses projets chorégraphiques en Suisse en collaboration avec le groupe de musique « Coldbath ».

Thomas a également enseigné la danse contemporaine au Ballet Junior de Genève pour la saison 2018/2019 ainsi qu’au Studio des bains et à Dance Area. Ses cours sont une invitation à la précision du geste dans l’espace et à l’expérience des dynamiques du mouvement à l’aide de nombreuses images. La technique au sol « floorwork », entre fluidité et explosivité, fait également partie de son enseignement.

Il sera également le rôle-titre dans « Cendrillon » du VStudio Danse, les 11 et 12 avril 2015 au théâtre Fémina à Bordeaux.